Les super riches et le virus du Covid : certains ont doublé leur fortune

Au cours des 21 mois de la pandémie de Covid-19, les dix hommes les plus riches du monde se sont encore enrichis, voyant leur fortune doubler, passant d’environ 700 milliards de dollars à 1,5 billion de dollars. Cela signifie que le rythme auquel ils amassent d’immenses richesses a doublé depuis que le monde est ébranlé par la pandémie, à raison de 1,3 milliard par jour, soit 15 000 dollars par seconde.

C’est ce que révèle « La pandémie d’inégalité », le rapport d’Oxfam, une organisation engagée dans la lutte contre les inégalités, publié le 17 janvier 2022 à l’ouverture du Forum économique mondial de Davos.

Mais qui fait partie de ce top 10 des super riches qui parviennent à gagner de plus en plus (même) dans ces conditions de fermetures, de difficultés et de rareté du travail ? Oxfam s’est tourné vers la « bible des milliardaires », le magazine spécialisé « Forbes », pour dresser la liste des milliardaires et le taux de croissance effréné de leurs avoirs. Les noms ? Le patron d’Amazon, Jeff Bezos, bien sûr, qui a gagné 81 milliards de dollars depuis le début de la pandémie (le coût de trois doses de vaccin, rappels compris, pour l’ensemble de la population mondiale).

Mais aussi le leader de Tesla, Elon Musk, le roi du luxe, Bernard Arnault, Bill Gates, le gourou des investisseurs, Warren Buffett, et le numéro un de la Big Tech, en commençant par Mark Zuckerberg (Facebook/Metaverso) et en poursuivant avec Brin et Page (Google) et Larry Ellison (Oracle).

Violence économique

Selon Oxfam, la richesse détenue par ces milliardaires a davantage augmenté pendant la période de la pandémie qu’au cours des 14 années précédentes, alors que l’économie mondiale était confrontée à l’une des pires crises depuis le krach de Wall Street en 1929. Toutes les 26 heures depuis le début de l’urgence sanitaire, un nouveau membre a rejoint l’élite des plus de 2 600 super-riches, dont la fortune a augmenté de pas moins de 5 000 milliards de dollars en termes réels entre mars 2020 et novembre 2021.

Au cours de la même période, on estime que 163 millions de personnes supplémentaires sont tombées dans la pauvreté à cause de la pandémie. Oxfam a qualifié cette inégalité de « violence économique », car elle entraîne chaque jour la mort d’environ 21 000 personnes en raison du manque d’accès au système de santé, de la faim, de la violence sexiste ou de causes environnementales liées au changement climatique.

Aujourd’hui, les dix milliardaires possèdent six fois plus de richesses que les 3,1 milliards de personnes les plus pauvres du monde, soit 40 % de la population mondiale. Et même si la valeur de leur fortune chutait de 99,993 %, ils seraient toujours plus riches que n’importe lequel des 99 % de personnes les plus pauvres du monde. Selon les analystes d’Oxfam, si ces super-riches dépensaient leurs fortunes, supposément à raison d’un million de dollars chacun, il leur faudrait 414 ans pour les épuiser. Mais voyons qui ils sont selon le classement de Forbes de novembre 2021.

Jeff Bezos : numéro un

En première place, on trouve bien sûr Jeff Bezos, le célèbre entrepreneur qui a fondé le géant du commerce électronique Amazon en 1994 depuis son garage de Seattle, avec une valeur nette totale de 177 milliards de dollars. Il a quitté son poste de directeur général pour devenir président exécutif le 5 juillet 2021. Le rapport d’Oxfam indique qu’au cours des 21 premiers mois de la pandémie, son excédent de richesse (de +81,5 milliards de dollars) est équivalent au coût total estimé de la vaccination Covid (deux doses et rappels) pour l’ensemble de la population mondiale.

Les super riches et le virus du Covid : certains ont doublé leur fortune

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.